© 2016  Créé avec Wix.com

Nos bivouacs vibrent aussi d'une réalité en filigrane. Si la vie de Tribu, sa générosité, son liant, ses douces effervescences contribuent à créer des liens entre nous tous, l'essentiel reste malgré tout caché aux yeux...

Car il y a dans la vibration des lieux une intensité, un appel sous-jacent qui incite à tout arrêter, écouter, ressentir pour mieux aller à la conquête de soi-même, en quête de cet élan sauvage qui rétablit tout en nous-mêmes . 

La Nature est puissance, force, mystère, et tout contribue dans ces lieux secrets et frémissants à nous rappeler à la mémoire des dieux invisibles qui oeuvrent dans la Nature mais aussi en nous...

 
 

Ainsi s'invite le frisson, au crépuscule quand la nuit bascule, ou quand le jour se lève avec le soleil éclatant  : le Natcham frissonne sous la caresse d'ailes invisibles qui le ramènent à lui-même dans l'éveil d'une conscience aigüe, de nature toute chamanique, tendu vers le sommet de son être spirituel !

Point d'orgue nécessaire et incontournable de tout bivouac Natcham, la Veillée Chamanique constitue un Rendez-vous crucial, qui marque le point de rencontre entre le groupe constitué et les esprits de la Nuit. 

C'est une opportunité unique de vivre un authentique élan de connexion chamanique, de communier avec la puissance du feu et de la nuit pour bouger quelque chose en soi, pour oser "bouger les lignes" (expression très prisée de Wyngalian) en soi-même, et oser accéder à une fréquence peu accessible en temps normal : se purifier, se dégager de tout le superflu pour s'offrir le privilège du baiser du Feu, de la Nuit, des Étoiles, et avancer dans une quête intime et personnelle  à la frontière du visible et de l'invisible sous l'inspiration du Tambour, des fumigations de sauge et du feu du dedans !

 

La TOMPA DANCE nous fait entrer de plein pied dans la dimension libératoire et vertueusement exutoire de la puissance des forces de la nature. C'est une "danse" totalement libre et improvisée effectuée en offrande au soleil, dansée le matin, dont le but consiste à offrir au corps un espace de pleine expression jubilatoire et de dégagement énergétique salutaire encouragé par la grâce des éléments, du soleil, du vent, de la rivière et du banc de sable sur lequel elle se déroule.

Ce n'est pas un défouloir mais bien un espace sacré de connexion à soi-même placé sous la protection du groupe...C'est une occasion unique de se laisser guider par le besoin d'espace et de lumière du corps et de l'esprit, de n'écouter que soi dans cet espace d'intimité ouvert sur les portes de la Nature pour s'affranchir, oser, s'encourager à rompre la digue des limitations et des pesanteurs cachées.

Le Tompa Dance laisse une sensation de plénitude, d'allégresse, d'allègement sur tous les plans...Elle nous livre, crus et nus et en même temps magnifiques dans notre prière par le mouvement.

Après un Tompa, on ne se sent plus tout à fait le même... Le corps se relâche, l'esprit s'ouvre, la Nature se fraie de plus en plus loin un chemin en nous et nos cellules commencent à sentir l'appel sourd et profond de la Terre, des Eaux vives, du Vent et du Feu solaire si généreusement répandu.

 

C'est une forme d'éveil par tous les sens, un rituel sauvage et doux scellant notre appartenance à l'univers du vivant. Il nous rassemble et nous rapproche tous dans notre plus belle part d'humanité, dans la simplicité et le dépouillement radieux d'un enracinement primordial, entre ciel et et terre...

(nb : Les stages de Tambour Chamanique Tompa proposent aussi du Tompa, mais sous une forme adaptée à un tout autre contexte - stage en Yourte, travail sur la voix, utilisation intensive et personnelle du Tambour - c'est donc assez différent et complémentaire du Tompa Dance en pleine Nature)

 

Voici le domaine crucial concernant Oasis Natcham, au coeur du sacerdoce païen que Wyngalian s'efforce d'instaurer en douceur pour ouvrir les coeurs et les consciences aux miracles de la Nature.

Sans établir aucun dogme, et même sans se réclamer d'aucune tradition (malgré le très présent substrat celte et amérindien qui caractérise Wyngalian), l'expérience d'Oasis Natcham incite juste à se souvenir, à éveiller la mémoire enfouie sous le vernis civilisationnel issu d'une culture urbaine matérialiste qui oeuvre à nous couper de la Nature depuis des siècles.

Cette expérience part d'un constat très simple : tout vibre, vit et frémit dans la Nature et ça ne se résume pas qu'aux plantes et aux animaux. Il y a pour les êtres sensibles une évidence assez merveilleuse : la Nature semble animée d'une vie propre, d'une conscience et d'une énergie qui trouve un écho au plus profond de nous.

Cette vie recèle un pouvoir d'auto-guérison, de force, de bien-être que même certaines études scientifiques commencent enfin à identifier. La Nature agit, ressent, pense, ses habitants visibles et invisibles ne font pas juste partie d'un joli décor mais participent à un univers organisé, vivant en symbiose et en intelligence avec tous ses membres.

Le but d'Oasis Natcham consiste à parvenir - après une mise en fréquence qui peut prendre quelques jours - à se rapprocher, de l'intérieur, de tout cet univers. À écouter, vibrer, frémir, en quête des richesses invisibles que la Nature a à nous procurer sous forme de joie, de santé, d'émerveillement. 

Cette approche demande un minimum de précaution, de respect, de préparation.  Elle prépare les séquences peut-être les plus extraordinaires des Bivouacs Natchams en réalité !

C'est le moment ou nous allons contacter les lieux les plus secrets, et les plus sacrés, de notre sanctuaire de Nature.

Il y a des "Chambres de Fées", temples ouverts en offrande au monde de l'Eau, les Bois Sacrés, sanctuaires à ciel ouvert, le "Temple" (inexplicable énigme de pierre cachée dans les Bois , pour le sujet consulter l'ouvrage "Échos du Feu Secret)-, et encore d'autres lieux dont le miracle ne s'explique que par la présence d'énergies intelligentes dans ce merveilleux contexte  d'eaux vives, de forêt profonde, de collines, de sable et d'argile et de recoins secrets ...

 

Pour illustrer l'évidence que je ressens au plus profond de moi-même au contact de ces présences j'utilise le terme "Esprits de la Nature", mais chacun est bien libre de mettre les mots qui lui plaisent !

 

Le Corps est le merveilleux outil dont nous disposons dans notre quête de Bien-Être dans la Nature. Le Corps est sensible, il réagit aux stimulus des 4 éléments - particulièrement à l'influx solaire - et constitue notre plus parfait  ambassadeur au coeur du monde sauvage ! 

 

Il nous ramène à nous-même par sa capacité d'ancrage, de plongée dans le réel et le concret d'une matière dense, vibrante et ardente dans le creuset de notre force première.

 

Il nous aide à descendre des sphères du mental, et à ouvrir des portes de vitalité et de Bien -Être insoupçonnées au contact des richesses énergétiques que nous offre la Nature.

C'est ainsi que sont nés les exercices corporels du "LILTA" (danse douce) face au soleil, tous inspirés par les ondes de forme de la Nature, visant à aligner le corps aux courants subtils et éthérique diffusés dans l'atmosphère le matin...

Les Peintures corporelles à l'ocre ou au charbon de bois offrent des séquences inoubliables d'alignement aux forces de la nature dans leur dimension magique. Nous nous créons aussi des parures de lignes, de cercles, de ronds et courbes propres à attirer l'énergie totémique et à attiser l'inspiration de nature chamane qui nous étreint.

La cérémonie de l'Argile, qui consiste à honorer cette quintessence de matière naturelle merveilleuse dont le lieu est si prodigue, constitue un merveilleux moment de communion entre notre corps et la Nature.

 

La nudité facilitera bien évidemment ces connexions corporelles, c'est encore le moyen le plus simple de s'offrir pleinement ce retour à la Nature par le corps ! (même si une fois encore rien n'est obligatoire, nous respectons toutes les sensibilités, cf page nudité)